KIFAYA/ ENOUGH/ I’M DONE WATCHING (2018) BY ARTIST AND ACTIVIST ISRA ABDOU @ischraa

To my France
To you whom I have known since my first second on earth,
To you who has always been there for me,
To you who raised me,
To you who gave me so many opportunities,
To you who has always advocated freedom,
To you to whom I owe so much,
You my native country,

I decided to take my courage in both hands to share my fear with you, to write you this letter to share my own feelings about the decision of the past weeks. I want you to know that it took me a lot of courage before I was ready to write what was in my heart.

I was afraid,
Afraid to speak out,
Afraid of how others would look at me,
Afraid of the consequences,
Afraid.
And deep inside am still afraid…
But my faith overcame this fear and I know that we must always believe in our faith. And I learned to always have faith thanks to my religion, the one you decided to target.

I still can’t understand why you spend so much time stigmatising my religion when France is currently facing more serious problems. We are in the middle of an economic and health crisis, the situation is only getting worse. People are losing their jobs, people are depressed, people are losing hope, people can no longer see a future for themselves, people are afraid, people are dying…

Instead of focusing your energy on the real problems France is facing today, why debate for weeks about the wearing of the Hijab and the place of women in our society? And in doing so you create even more fear in France.

Why don’t you advocate for equality between men and women? This subject has been a debate in France for several years now, why bring it up now? A few weeks before Ramadan? And then you dare to tell me that this is not stigmatisation and discrimination. It is clearly stigmatisation and discrimination, because in this law we only talk about the Muslim religion and not the other religions. The French are fond of pointing their fingers at Muslims and Arabs I can give you a list of examples but it will rub salt in the wound.

I don’t understand why every time I look at the news on this subject, I come across more and more worrying developments. I can’t understand why the Senate decided to toughen the law regarding the wearing of the Hijab, and I would love to know how many of the deciding votes were cast by men. Why do the French want to dictate what a woman should or should not do. I can’t understand how you can question whether a minor should or should not wear a Hijab in public? How you have the right to decide how a woman should dress? Why do you want to control women’s bodies so much? And especially why do you continue to regulate my religion?

When you are always preaching that France is a country of freedom. I feel like all these measures are put in place to make France a unliveable for Muslim people. Please, stop trying to control our bodies and lives.

The ban of the hijab comes down to Islamophobia and the extreme rights, that need to regulate women’s bodies and what they can and cannot wear, anti-bodily autonomy, but it’s not up to you to make this decision. France is currently acting like a dictatorship towards Muslim women by banning the Hijab, while France claims to be a democratic country, a secular country, where the motto “liberté, égalité et fraternité” should reign.

To tell the truth, this situation does not shock me, it’s a summary of France dwelling on things that shouldn’t even be. I have the impression that the more the days go by, the worse it becomes, a never-ending story. The Hijab ban in France seem like a clash of culture or a clash between secularism and religion but it’s just veiled racism.

France claims to be a free country, but the desire to control women’s dress undermines women’s freedom, which is not new in France. Even though I don’t wear the hijab, I feel insecure and rejected by the society, by my own country.

I know that by speaking out, I risk not finding a job in France, I know that the way some people look at me will change, I know that some people will say to me “if you are not happy, leave France”, and I’m not afraid to say, No I’m not going to leave my country, I don’t want to hide, I want to fight, I want to be heard, I want to prove to my country that this law should not even be a topic of conversation.

I already know the repercussions, and I feel ready to face them, because I’ve decided not to be afraid anymore to say out loud what everyone else thinks, and I’ve been lucky enough to have the opportunity to speak out, and I encourage all French-Muslim women to do the same. We live in a country that advocates freedom of expression, never forget that.

I don’t want to hear people say, I don’t dare to talk about my religion for fear of being stigmatised, for fear of not being considered for a job interview, for fear of being rejected. Stop being afraid of our society because that’s what they want, we’re stronger than that, we mustn’t let them dictate our way of life.

Bien cordialement,

A peace-loving, French-Muslim girl who just wants to be heard,
Lana from Paris
@lanafromparis

KIFAYA/ ENOUGH/ I’M DONE TALKING (2018) BY ARTIST AND ACTIVIST ISRA ABDOU @ischraa

A ma France
A toi que je connais depuis ma première seconde sur terre,
A toi qui as toujours été là pour moi,
A toi qui m’a élevé,
A toi qui m’a donné tant d’opportunités,
A toi qui as toujours prôné la liberté,
A toi à qui je dois tant,
Toi, mon pays natal,

J’ai décidé de prendre mon courage à deux mains pour partager ma peur avec toi, t’écrire cette lettre pour partager mes sentiments sur ces dernières semaines. Je veux que tu saches qu’il m’a fallu beaucoup de courage avant d’être prête à écrire ce que j’avais sur le cœur.

J’avais peur,
Peur de m’exprimer,
Peur de la façon dont les autres me regarderaient,
Peur des conséquences,
Tout simplement peur.
Et au fond de moi, j’ai toujours peur…

Mais ma foi a surmonté cette peur et je sais que nous devons toujours croire en notre foi. Et j’ai appris à toujours avoir la foi grâce à ma religion, celle que tu as décidé de cibler.

Je ne comprends toujours pas pourquoi vous passez autant de temps à stigmatiser ma religion alors que la France est actuellement confrontée à des problèmes plus graves. Nous sommes en pleine crise économique et sanitaire, la situation ne fait qu’empirer.

Des gens perdent leur emploi, les gens sont déprimés, les gens perdent espoir, les gens ne voient plus l’avenir, les gens ont peur, des gens meurent…

Au lieu de concentrer votre énergie sur les vrais problèmes auxquels la France est confrontée, pourquoi débattre pendant des semaines sur port du voile et sur la place de la femme dans notre société ? Vous provoquez encore plus de peur en France.

Pourquoi ne prônez-vous pas l’égalité entre les hommes et les femmes ? Ce sujet fait débat en France depuis plusieurs années, pourquoi l’évoquer maintenant ? Quelques semaines avant le Ramadan ? Et puis vous osez me dire qu’il ne s’agit pas de stigmatisation et de discrimination. C’est clairement de la stigmatisation et de la discrimination, car dans cette loi on ne parle que de la religion musulmane et pas des autres religions. Les Français aiment bien montrer du doigt les musulmans et les Arabes ; je pourrais vous donner une liste d’exemples mais cela remuerait le couteau dans la plaie.

Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois que je regarde l’actualité sur ce sujet, je tombe sur des faits de plus en plus inquiétants. Je ne comprends pas pourquoi le Sénat a décidé de durcir la loi sur le port du Hijab, et j’aimerais bien savoir combien de votes décisifs ont été exprimés par des hommes. Pourquoi les Français veulent-ils dicter ce qu’une femme doit ou ne doit pas faire ? Je ne comprends pas comment vous pouvez vous demander si une mineure doit ou non porter un Hijab en public ? Comment vous avez le droit de décider comment une femme doit s’habiller ? Pourquoi voulez-vous à ce point contrôler le corps des femmes ? Et surtout pourquoi continuez-vous à pointer du doigt ma religion ?

Alors que vous ne cessez de prêcher que la France est un pays de liberté. J’ai l’impression que toutes ces mesures sont mises en place afin de rendre la France invivable pour les musulmans. S’il vous plaît, je vous en supplie, arrêtez d’essayer de contrôler nos corps et nos vies.

L’interdiction du port du voile, se résume à l’islamophobie et à l’extrême droite, qui a ce besoin de réglementer le corps des femmes et ce qu’elles peuvent ou ne peuvent pas porter, l’autonomie corporelle, mais ce n’est pas à vous de prendre cette décision. La France agit actuellement comme une dictature envers les femmes musulmanes en interdisant le Hijab, alors que la France prétend être un pays démocratique, un pays laïque, où la devise “liberté, égalité et fraternité” devrait régner.

A vrai dire, cette situation ne me choque pas, c’est un résumé de la France qui s’attarde sur des choses qui ne devraient pas. J’ai l’impression que plus les jours passent, plus cela s’aggrave, une histoire sans fin. L’interdiction du hijab en France semble être un choc culturel ou un choc entre la laïcité et la religion, mais ce n’est qu’un racisme voilé.

La France prétend être un pays libre, mais la volonté de contrôler la tenue vestimentaire des femmes porte atteinte à la liberté des femmes, ce qui n’est pas nouveau en France. Même si je ne porte pas le hijab, je me sens en insécurité et rejetée par la société, par mon propre pays.

Je sais qu’en m’exprimant, je risque de ne pas trouver du travail en France, je sais que le regard de certaines personnes va changer, je sais que certaines personnes vont me dire “si tu n’es pas heureuse, quitte la France”, et je n’ai pas peur de dire, « Non je ne vais pas quitter mon pays, je ne veux pas me cacher, je veux me battre, je veux être entendue, je veux prouver à mon pays que cette loi ne devrait même pas être un sujet de conversation ».

Je connais déjà les répercussions, et je me sens prête à les affronter, car j’ai décidé de ne plus avoir peur de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, et j’ai eu la chance de pouvoir m’exprimer, et j’encourage toutes les femmes franco-musulmanes à faire de même. Nous vivons dans un pays qui prône la liberté d’expression, ne l’oubliez jamais.

Je ne veux pas entendre les gens dire, je n’ose pas parler de ma religion de peur d’être stigmatisée, de peur de ne pas être considérée pour un entretien d’embauche, de peur d’être rejetée. Arrêtez d’avoir peur de notre société parce que c’est ce qu’elle veut, nous sommes plus forts que ça, nous ne devons pas la laisser nous dicter notre façon de vivre.

Bien cordialement,

Une franco-musulmane pacifiste qui veut juste être entendue,
Lana from Paris

KIFAYA/ ENOUGH/ I’M DONE LISTENING (2018) BY ARTIST AND ACTIVIST ISRA ABDOU @ischraa

Photos: Instagram

thoughts?